ASRUC
37, rue de la Croix Vaubois
76130 Mont Saint Aignan
Tél : 02.35.76.04.51


Tennis

Cliquez sur le logo pour vous rendre sur le site du tennis


NAISSANCE DU TENNIS

Le squash, le badminton et la pelote, le tennis ont un ancètre commun le Jeu de Paume.

 

L'histoire officiele du tennis débute le 23 février 1874. Jour où major Walter Clopton Wingfied fait breveter, à la chambre des métiers de Londre, un nouveau jeu de Court Paume vendu d'abord sous le nom de Shairistiké (mot grec signifiant "art de la balle") qui devient Lawn-Tennis (jeu de Paume sur gazon en anglais) en 1877 qu'il soit plus facile à retenir. Le Law-tennis arrive sur le territoire francais 1878 par l'intermédiaire des touristes anglais.

Dès le départ les compétitions sont sur une logique d'ouverture aux femmes. En effet, Dublin organise le premier tournoi féminin en 1879. Les villes européennes suivent l'exemple et le tournoi de Wimbledon s'ouvre enfin aux femmes en 1884. Jusqu'en 1924, le tennis est présent aux jeux Olympique comme discipline officielle.

A partir de 1900 et la création de la Coupe Davis par Dwight Davis, chaque pays organise des tournois nationnaux et internationaux. En 1925, le championnat de France devient international : c'est la naissance de Roland Garros, le plus grand tournoi de terre-battue. A la même période, Wimbledon et les internationaux d'Australie font fureur.

 

A cette époque, les français règne sur le tennis mondial avec "les Mousquetaires" : Jean BOROTRA, Henri COCHET, René LACOSTE, "Toto" BRUGNON et Suzanne LENGLEN. Ces derniers survolent pratiquement tous les tournois du Grand Chelem et la coupe Davis pendant 6 ans.
Cette domination prend fin en 1932 avec une dernière victoire de COCHET à Roland Garros. Les Américains dominent les années 30, mais l'evolution du tennis marque un temps d'arrêt du fait de la deuxième Guerre Mondiale. Il faudra attendre les années 50 et 60 pour voir de nouveau un tennis évolutif et explosif.

 

Les tournois amateurs rapportant plus de gloire que d'argent, les bons joueurs et bonnes joueuses ne disputaient presque que des matches d'exhibition sponsorisés. En réaction et pour "saver les tournois internationaux, le tennis mondial devient professionnel en 1968.

La Fédération Française de Tennis a été créée en 1920 sous le nom de Fédération Française de Law Tennis. Elle ne prendra son nom actuel qu'en 1976. La Fédération Internationale de Tennis regroupe actuellement 202 fédérations nationales.


CARACTERISTIQUES DE LA PRATIQUE

 Le tennis est un sport de raquette où les joueurs s'échangent une balle d'un poid maximum compris entre 56g et 59,4g. Il peut se pratiquer sur différentes surfaces, comme le gazon à Wimbledon et à l'US Open, le rebond ace (surface dure) à Melbourne ou encore la terre battue à Rolland Garros. Le terrain de jeu reste identique qu'il s'agisse d'un match en simple ou en double : il mesure 23,77 de long sur 10,97m de large (dont 1 couloir de chaque côté de 1,37m). La différence entre le simple et le double réside dans l'utilisation des couloirs comme surfaces de jeu valades.


(source FFT)

Les joueurs ont le choix entre 5 types de renvoit, chacun pouvant être effectué soit en coup droit soit en revers, 2 techniques de frappe de balle :

Les types de renvoit :

La volée : balle frappée avant le rebond ;

La remi-volée : balle frappée très bas, dans la phase ascendante, dès qu'elle a touché le sol ;

Le lob : balle très haute, evoyée au dessus de l'adversaire lorsqu'il est au filet ou au milieu du terrain ;

Le smash : frappe particulièrement puissante et très difficile à rattraper, appliquée le plus souvent sur un lob ;

L'amorti : frappe peu puissante qui envoie la balle juste derrière le filet.

Les techniques de frappe :

Le lift : balle frappée de bas en haut, rebondit très haut puis accélère ;

La balle coupée ou "chopée" : elle part sur la droite ou la gauche après le rebond.

Au total, le joueur a le choix entre 20 frappes de balle, sans compter les "frappes spéciales" telles que la frappe entre les jambes.

 

^ Haut de page